Carnet d’adresses : L’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle


CARNET D'ADRESSES EN PROVENCE / dimanche, février 24th, 2019

Jeudi 14 février, 17 heures, nous laissons les filles chez « mémie » pour une parenthèse en amoureux. Direction L’Hostellerie de l’Abbaye de La Celle ; demeure provençale acquise par Alain Ducasse en 1999 qui avoisine une abbaye bénédictine du XII ème siècle.

Nous avons déjà eu la chance de déjeuner & de dîner à cette table étoilée (1 étoile depuis 2006)  mais cette fois, nous y passerons la nuit.

Nous sommes accueillis comme il se doit dans un établissement rempli d’étoiles (5 étoiles depuis 2012) ! Voiturier, bagagiste & infusion verveine citron accompagnée d’une part de gâteau aux trois chocolats servis dans le Salon Diane de Caluire puis, direction notre chambre baptisée Étienne de Sault où m’attend un magnifique bouquet de roses rouge !

 

 

En ce soir de Saint-Valentin, les tables du dîner sont dressées dans mon endroit préféré : la Véranda ! 

Thème de l’apéritif, caviar & champagne ; puis c’est parti pour un repas où les mets du chef Nicolas Pierantoni & de sa brigade vont se succéder pour notre plus grand plaisir ! Légumes d’hiver cuisinés à l’huile d’olive, truffe noire ; Saint-Jacques des côtes bretonnes au thym, panais et riquette ; Baudroie du littoral, tatin d’endives, jus d’agrumes ; Côte et ris de veau à la sauge, gnocchi de pommes de terre et artichauts ; Fromages frais et affinés, mesclun d’herbes d’ici & pour finir, Coeur praliné/chocolat « juste pour deux ». Mention spéciale pour le veau & ses gnocchi ! 

 

 

7 heures du matin, je me réveille sous le chant des oiseaux au coeur d’un cadre bucolique avec une vue superbe sur la montagne du Candelon. Il fait froid, une fine pellicule de givre recouvre la nature environnante. Je me prépare & décide d’aller me promener dans le parc. La température est sans doute négative mais un beau ciel bleu laisse présager une journée magnifique ! 

Je suis seule & je profite pleinement de la sérénité qui émane du lieu, du calme que seuls le chants des oiseaux, le son de mes pas sur le gravier & le bruit de l’eau des fontaines viennent troubler… Cyprès centenaires, jardins de simples, potager, vignes ; en somme, la quintessence de la Provence ! Ponctuée par les 40 sculptures de l’artiste Nathalie Decoster.

 

 

8h30, direction le petit déjeuner qui pour mon plus grand bonheur sera également servi dans la Véranda. À la lumière tamisée, à l’ambiance feutrée de la veille, succède les couleurs vives d’une belle journée sous le soleil de Provence. Le petit déjeuner est absolument parfait ; cette fois-ci, mention spéciale pour le yaourt au zestes de citron !

 

 

Nous repartons pour une balade dans le parc, la douceur s’installe & nous enveloppe. Un adorable chat roux nous sert de guide à travers les cépages des côteaux varois, aux abords de la piscine érigée sur les anciens vestiges d’un temple romain qui, par ce matin d’hiver, ressemble à ces bassins typiques de la Provence.

La cloche sonne 10 heures : l’heure du massage ! J’emprunte le grand escalier qui distribue les chambres de la demeure.

12 heures ! Il est l’heure de restituer les clefs de notre chambre, enchantés par notre séjour. C’est sûr, nous reviendrons dans cet endroit élégant, authentique, qui incarne la Provence dans ce qu’elle a de plus raffiné, au service irréprochable & à la table divine !

Un grand merci à toute l’équipe de L’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle pour cette merveilleuse parenthèse !

… Et une dédicace spéciale à B. pour ce magnifique cadeau !

 

 

Carole

 

Photos : Les parenthèses de Carole

Adresse : 10 Place du Général de Gaulle, 83170 La Celle

Site internet : http://www.abbaye-celle.com/

1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *